Le nettoyage de la VMC, comment faire ?

Rédigé par Naoemie.L


Savez-vous que l’air à l’intérieur de vos maisons est très pollué par rapport celui de l’extérieur ?

 

Certains allergènes et composés organiques volatils provenant de l’évaporation de solvants ont en effet un impact négatif sur l’air ambiant et par conséquent sur votre santé.

 

D’où la nécessité d’installer une VMC. Afin d’assurer son bon fonctionnement, il est capital d’en faire un nettoyage régulier.

 

Comment vous y prendre ? On vous en dit plus.

Qu’est-ce qu’une VMC ?

 

La ventilation mécanique contrôlée (VMC) est un système d’aération qui permet d’évacuer et de renouveler l’air vicié contenu à l’intérieur de votre maison. À travers cet équipement, vous pourrez chasser les mauvaises odeurs qui règnent au sein de votre cuisine et même dans votre salle de bains. Vous pourrez aussi faire entrer de l’air frais de l’extérieur vers l’intérieur de vos logements.

 

De plus, la VMC favorise la bonne isolation de votre maison. Elle améliore en effet l’étanchéité et l’aération des différentes pièces tout en évitant qu’elles soient humides. En participant de façon quotidienne au renouvellement de l’air ambiant, cette installation permet aussi de faire des économies d’énergie. Elle vous évite le gaspillage d’énergie et les déperditions de chauffage en hiver et par conséquent réduit les frais à payer pour les factures.

 

Pour finir, l’installation d’une VMC permet de préserver sa maison contre l’humidité. Elle empêche ainsi la prolifération des moisissures nocives non seulement pour les équipements de la maison, mais aussi pour la santé des membres de votre ménage.

Pourquoi nettoyer sa VMC ?

 

Il est important de nettoyer sa VMC pour plusieurs raisons. Premièrement, le nettoyage de la VMC ralentit son vieillissement en assurant un bon fonctionnement et une bonne aération. Vous serez ainsi à l’abri des composés organiques volatils qui proviennent de l’évaporation des solvants comme les vernis, matériaux de décoration, peintures, etc. En plus de cela, vous ne ferez pas face à la présence de moisissures engendrées par l’humidité et vous pourrez contrer l’attaque des microbes, des virus et des acariens.

 

En second lieu, le nettoyage de la VMC vous préserve de certaines maladies comme des allergies, l’asthme et les maladies liées à l’irritation des voies respiratoires. Prenez donc la peine d’assurer un entretien régulier si vous ne voulez pas en être victime.

 

Enfin, garder sa VMC propre vous épargnera des risques d’incendie. Ce dernier peut être dû à l’accumulation de la poussière présente sur la grille d’aspiration. La meilleure façon de l’éviter est donc d’assurer au quotidien le nettoyage de cet équipement.

Comment bien nettoyer sa VMC ?

 

Avant de nettoyer votre VMC, vous devez prendre en compte certains paramètres comme : la période propice pour le faire, la procédure à adopter pour cette opération et enfin qui pour assurer l’entretien ?

 

La meilleure période pour nettoyer sa VMC

 

Il est capital lorsque vous voulez assurer un fonctionnement optimal de votre VMC d’y apporter régulièrement un soin. Dans l’idéal, il est recommandé de réaliser cette tâche au minimum une fois par an, de préférence en printemps. Le choix de cette période est dû au fait qu’en hiver, l’appareil est soumis à un usage intensif, ceci en raison du manque d’aération et du chauffage dans les habitations.

Les différentes étapes pour nettoyer sa VMC

 

Si vous comptez assurer le nettoyage de votre VMC, commencez par couper l’électricité dans la pièce où elle est installée. Démontez ensuite les bouches d’aération et à l’aide d’un chiffon humide, nettoyez la poussière. Mettez maintenant les bouches d’aération dans un seau contenant un produit dégraissant et de l’eau chaude. Laissez diluer un bon moment et pour finir, séchez la pièce. Une fois qu’elle est sèche, remontez-la à nouveau.

 

N’oubliez pas de faire un contrôle du ventilateur et des filtres. Au cas où ils sont graisseux, lavez-les avec le produit dégraissant et au passage, dépoussiérez les entrées d’air. N’hésitez pas aussi à vérifier l’alignement du caisson et à renouveler l’entretien tous les trimestres.

 

Toutefois, vous pouvez opter pour l’utilisation d’un kit de nettoyage VMC

.

Cela vous permet d’effectuer le nettoyage de l’appareil plus facilement et vous évite de vous exposer à la poussière si vous présentez des cas d’allergie. 

 

Dans ce cas, l’idéal est de recourir à un professionnel qui s’y connaît véritablement dans le domaine et qui peut vous offrir ses services de façon trimestrielle.

Faire appel à un professionnel

 

Il est nécessaire de faire appel à un professionnel tous les 2 à 3 ans pour l’entretien et le suivi de votre VMC. Ce spécialiste assurera le nettoyage du conduit extérieur et fera un diagnostic complet de l’équipement en remplaçant certains éléments si cela s’avère être nécessaire. Il vérifiera par exemple l’état des filtres et des piles si l’appareil en est équipé. De plus, il s’assurera du bon alignement du caisson qui contient la tension de la courroie et la roue du ventilateur.

 

Par ailleurs, sachez qu’il est obligatoire de faire appel à un professionnel si vous possédez une VMC à gaz. Vous devez prévoir en moyenne 100 euros pour son intervention, peu importe le type d’appareil que vous aviez installé.



Profitez rapidement de -10% sur vos kits de VMC chez notre partenaire avec le code TOCTOCTINY20


Les autres articles pouvant susciter votre intérêt


Comment calculer l'efficacité d'un refroidisseur ?

Vous ne savez pas comment calculer la performance de votre refroidisseur ? Cet article reprend avec vous les étapes importantes lorsqu’il s’agit de mener ces calculs pour une chambre froide ou pour la réfrigération des aliments.

Comment calculer la pression différentielle d'une pièce ?

Un bon contrôle de la pression différentielle des pièces de votre maison permet de réguler au mieux les flux d'air internes du logement et ainsi garantir une qualité de l'air optimal, notamment en s'assurant d'une bonne évacuation des particules en suspention.

Comment calculer la puissance d'une unité de refroidissement ?

Vous souhaitez calculer la puissance nécessaire au bon fonctionnement de votre climatiseur ? Ce billet de blog reprend les points importants pour vous permettre d’être le plus juste dans vos calculs et ainsi choisir la bonne unité de conditionnement de l’air.

Comment calculer le renouvellement d'air nécessaire à une pièce ?

Vous souhaitez calculer le volume d'air nécessaire au bon au bon renouvellement de l'air ambiant d'un pièce ? Ce billet de blog reprend les points importants pour vous permettre d’être le plus juste dans vos calculs et ainsi choisir la bonne VMC ou autre système de ventilation.

Comment calculer le volume d'une salle pour ses travaux ?

Vous voulez calculer le volume d'une salle ? Vous avez raison, c'est une étape cruciale pour le choix de son système de ventilation et pour s'assurer d'une bonne qualité de l'air.

Comment calculer la fréquence de résonnace d'une pièce ?

Ce petit billet reprend point par point la méthode pour calculer les fréquences de résonnace d'une pièce afin d'adapter l'isolation phonique des instruments qui s'y trouvent.