5 méthodes pour éviter la moisissure dans votre tiny house

Rédigé par Naoemie.L


Les tiny houses sont particulièrement sujettes aux problèmes d'humidité qui entraînent la formation de moisissures dans l’habitation.

 

Le contrôle de l'humidité intérieure et de la condensation est très important dans toute structure, mais ce sujet concerne particulièrement ceux d'entre vous qui construisent et vivent dans de tiny houses. 

 

Comme le volume de l'espace auquel nous avons affaire est beaucoup plus petit (environ 40m3), toute humidité ajoutée a des effets plus rapides et plus profonds sur le bâtiment, ce qui entraîne de graves problèmes tels que la moisissure. Malheureusement, il n'existe pas de solution simple à tous les problèmes de condensation, car de nombreux facteurs peuvent être à l'origine de problèmes. 

 

Dans cet article, nous vous expliquons différentes méthodes pour sauver votre tiny house des problèmes de moisissure et d'humidité.

 

AVERTISSEMENT : simplement éviter la formation de moisissure via le contrôle de l’humidité ambiante ne suffit pas à garantir un air ambiant sain. La gestion de l’air intérieur se base sur deux piliers : la qualité de l’air / absence de polluants atmosphériques et le contrôle de l’humidité.

humidité sur la vitre d'une maison mal aérée

Méthode n°1 : le ventilateur de salle de bain

 

Les ventilateurs de salle de bains sont un bon moyen d'évacuer l'humidité lors de la douche ; cependant, sans interrupteur de capteur d'humidité, ils ne font généralement pas leur travail correctement. La plupart des gens laissent le ventilateur en marche pendant qu'ils se lavent (et peut-être pendant qu'ils se sèchent), mais cela ne suffit probablement pas. 

 

L'installation d'un interrupteur à capteur d'humidité au lieu d'un interrupteur standard pour l'éclairage et le ventilateur améliore considérablement l'efficacité du ventilateur, car dès que l'humidité relative intérieure atteint un certain niveau, le ventilateur se met automatiquement en marche. 

 

À l'inverse, lorsque l'humidité intérieure descend en dessous du niveau fixé, le ventilateur s'arrête. Il n'est pas nécessaire de deviner quand les niveaux sont trop élevés ou assez bas.

 

Un cadran hygrométrique permet ensuite de régler nos niveaux d'humidité interne en fonction de la température extérieure

 

Le commutateur de du capteur d'humidité dispose suvent d'un tableau pratique pour vous aider à déterminer le bon réglage. Pendant l’hiver, il est conseillé de garder votre cadran dans la plage des 30 % et cela suffit à réduire tout problème de condensation. 

 

Le réglage exact est quelque chose que vous pouvez ajuster jour après jour ou selon les saisons. La plupart des ventilateurs ne sont pas hygroréglables et doivent donc être achetés séparément. Ils fonctionnent généralement entre 25 et 60 euros selon les caractéristiques que vous choisissez. 

 

Cette seule mesure peut permettre d'éliminer tous les problèmes de condensation durant l’hiver si vous êtes peu nombreux à habiter la tiny et que vous privilégiez les douches courtes. 

 

Même quand il fait 0C° ou plus froid dehors, les cadres de fenêtres en métal devraient rester secs. Cela peut également permettre d’éviter les problèmes courants de moisissures qui se développent sous les éviers de cuisine (la condensation s'accumule sur les conduites de filtration d'eau). 

 

Les capteurs d'humidité sont recommandés à tous les petits constructeurs de maisons ou auto constructeur avertis. Si vous vivez déjà dans votre tiny house et que vous n'en avez pas encore installé un, ne vous inquiétez pas, ils sont très faciles à installer rétroactivement. 

 

Vous n'avez pas besoin d'un ventilateur spécial ou d'un câblage différent, vous pouvez donc simplement remplacer l'interrupteur du capteur par l'ancien interrupteur. Le principal inconvénient de ce système est qu'il évacue l’air chauffé et gaspille des calories ce qui oblige à dépenser plus d'argent pour chauffer votre habitât.

VMC pour aviter l'humidité dans les salles de bain

Méthode n°2 : VMC double flux avec récupération de chaleur pour Tiny House

 

Les VMC avec récupérateur de chaleur sont d'excellentes options pour réguler la qualité de l'air intérieur en évitant les déperditions de chaleur. Le choix dépend du climat dans lequel vous vivez. Il existe de nombreuses options disponibles en ligne, personnellement nous recommandons le modèle de VMC pour tiny house de Lunos qui s’adapte parfaitement aux murs fins de ce type d’habitat léger.

 

En règle générale, les climats plus secs et plus froids doivent utiliser des VMC double flux avec stockage par conduction. Comme leur nom l'indique, les VMC avec récupérateur de chaleur sont capables de récupérer la chaleur de l'air vicié sortant et de l'ajouter à l'air frais entrant dans la maison. Cela est préférable pour les régions où les températures extérieures plus fraîches sont la norme. 

 

Une VMC avec échangeur thermique récupère également la chaleur de l'air vicié sortant lorsque les températures extérieures sont froides, chauffant ainsi l'air frais entrant. De plus, ce modèle élimine l'excès de chaleur de l'air extérieur pendant les mois d'été, ce qui maintient l'espace intérieur frais, ce qui en fait un système idéal pour les climats qui connaissent à la fois des températures chaudes et froides. 

 

Enfin, un cette technologie de VMC hygroréglable permet de mieux réguler les niveaux d'humidité ambiante interne afin que la maison ne se dessèche pas trop. Il ne s'agit là que d'une description de base, alors assurez-vous de contacter votre fournisseur et de lui demander quel est le système le mieux adapté à votre région.

 

Dans une tiny house, les VMC sont actives 24 heures sur 24, ce qui permet un échange constant d'air vicié de l'intérieur de la maison avec de l'air frais de l'extérieur. L'air entrant dans une maison est conditionné par un échange passif avec l'air sortant de la maison, ce qui la rend beaucoup plus économe en énergie que la simple utilisation d'un ventilateur. 

 

En fait, grâce à leurs systèmes d'échange, les VMC peuvent récupérer jusqu'à 96 % de l'énergie qui serait autrement perdue, et 86% pour les VMC spéciales Tiny House. Leur fonctionnement est légèrement différent, mais le concept est le même : ils récupèrent la chaleur de l'espace conditionné pour l'utiliser dans le conditionnement de l'air frais aspiré dans la maison. 

 

Pour que ces systèmes soient efficaces, il est essentiel de les laisser travailler selon leur propre "calendrier", c'est-à-dire de ne pas les allumer et les éteindre manuellement (les cycles ont différentes durées, allant de 1min à 1h). 

 

Le modèle de VMC pour tiny house Lunos 

 

Le Lunos E2 mini est très petit, consomme très peu d'énergie et est utilisé par de nombreux constructeurs de tiny house.

 

Il est extrêmement économe en énergie et de petite taille ne mesurant que 300mm  de longueur et 104mm de diamètre. C’est le plus petit modèle du marché ! 

 

De plus, il utilise un échangeur thermique en céramique qui absorbe la chaleur de l'air lorsqu'il est pompé par le ventilateur, plutôt que deux ensembles de conduits qui sont typiques des options traditionnelles dans les logements fixes. 

 

Pour les projets dont les murs sont plus fins, vous pouvez opter pour la version mini de Lunos e² qui exige une épaisseur de mur minimale de 157mm ; cependant, la version courte est dotée d'un rendement légèrement inférieur (~80%). Sinon, il est possible d'installer le tube vers l'intérieur afin d'obtenir une efficacité maximale (~90 %) selon les dernières informations du site Innovstore.

 

Si vous n'êtes pas raccordé au réseau électrique, il faudra tenir compte de la charge énergétique de ces systèmes. Certains sont plus gourmands en énergie que d'autres et pour ceux d'entre nous qui sont autonomes ou qui produisent leur électricité à partir du soleil, les systèmes électriques doivent toujours être pris en compte avant toute décision d'achat.

 

Concernant le modèle Lunos, celui-ci est très peu gourmand en énergie (2.3W au maximum) mais ce n’est pas le cas de tous.

 

Méthode n°3 : les hottes de cuisines

 

La hotte IKEA à hOMe a un profil élégant qui maximise l'espace entre elle et la cuisinière

 

Selon les modes de vie, les hottes de cuisine sont parfois indispenssables dans une tiny house. Une question récurrente concerne la nécessité d'avoir à la fois un ventilateur de salle de bains et un ventilateur de cuisine dans une tiny house, étant donné l'espace restreint. La réponse est oui. 

 

Vous ne voulez pas aspirer la graisse de cuisson et l'humidité dans la maison en les évacuant par le ventilateur de la salle de bain et vous ne voulez pas non plus aspirer l'excès d'humidité de la douche dans la cuisine. Vous voulez plutôt évacuer l'humidité à la source et le plus rapidement possible. Plus elle reste longtemps dans la maison, plus elle risque de se condenser et de causer des problèmes.

 

Il est recommandé de démarrer le ventilateur avant d'allumer la cuisinière (si elle est au gaz) et de la laisser en marche pendant au moins cinq minutes après avoir constaté la présence de vapeur. Beaucoup de gens ne se rendent pas compte que la combustion du gaz contribue à l'humidité à l'intérieur (à moins que l'appareil ne soit à ventilation directe), donc mettre en marche le ventilateur avant d'allumer l'appareil à gaz est une mesure simple et intelligente.

 

L'un des aspects à prendre en compte pour les ventilateurs de cuisine est l'espace disponible pour leur installation. Comme les cuisines sont parfois placées sous une mezzanine, la hauteur libre est plus faible que dans une maison standard. Il se peut que l'espace soit insuffisant pour que vos conduits puissent sortir du bâtiment lorsque vous utilisez les matériaux fournis. 

 

Une autre considération est la quantité d'air qu'une hotte de cuisine déplace. Comme les maisons conventionnelles sont de plus en plus grandes et que les cuisines sur mesure comprennent maintenant des cuisinières à 9 brûleurs, les ventilateurs de cuisine sont aussi de plus en plus grands et de plus en plus puissants. 

 

Le problème est que les plus gros ventilateurs déplacent tellement d'air qu'ils peuvent "vider une maison de son air" en quelques secondes. Par exemple, le Code international de résidence (IRC) stipule que les taux d'extraction minimum pour un ventilateur de cuisine sont de 169 m3 par minute (intermittent) et 42 m3 par minute (continu), mais il existe des ventilateurs qui déplacent 2000 m3/min, soit douze fois les exigences minimales et bien plus que ce dont on pourrait avoir besoin dans une tiny house !

 

Méthode n°4 : utiliser des apports d’air passifs

 

Les conduits d'air d'appoint passifs sont très peu coûteux, faciles à installer et fournissent l'air d'appoint dont on a tant besoin dans une tiny house bien étanche

 

Si votre maison est construite de manière étanche et que votre climat vous empêche de vivre avec des fenêtres ouvertes toute l'année, vous devrez gérer mécaniquement l'humidité dans votre maison. 

Mais il y a une autre pièce de ce puzzle : l'air d'appoint. On ne saurait trop insister sur l'importance de l'air d'appoint. Revenons au dernier point concernant les ventilateurs de cuisine qui "vident la maison", car c'est une excellente façon d'expliquer la nécessité de l'air d'appoint. 

 

Imaginez que vous allumez une hotte d’un débit de 200m3 dans une tiny house. Pour chaque minute où ce ventilateur est en marche, 200 mètres cubes d'air sont rejetés à l'extérieur. Comment cet air est-il remplacé à l'intérieur de la maison ? La réalité est que si l'air d'appoint n'est pas fourni, il sera aspiré par les fuites de l'enveloppe du bâtiment. Il s'agit de zones où l'étanchéité n'est pas assurée autour des fenêtres et des portes, des prises électriques et des interrupteurs, et même à travers les murs où il y a des trous dans l'isolation et les pare-vapeur.

 

Le véritable enjeu est ici la sécurité. Si vous avez une maison étanche et que vous avez un chauffe-eau à gaz, une cheminée à gaz ou un poêle à bois, la pression négative créée par l'appareil d'évacuation peut en fait provoquer un refoulement : l'action de ramener le gaz, le monoxyde de carbone et/ou la fumée dans la maison. Il est évident que ce n'est pas un bon scénario.

 

Bien que certaines unités d'air d'appoint actif chauffent l'air entrant, elles ont un prix élevé non seulement en termes de coût d'achat mais aussi en prenant un espace précieux et en utilisant l'électricité.

 

Il existe deux principaux moyens de fournir correctement de l'air d'appoint : les conduits d'air d'appoint passifs et les systèmes d'air d'appoint actifs. L'IRC exige que tout système d'air d'appoint soit équipé d'un registre motorisé conçu pour se mettre en marche automatiquement lorsqu'un appareil d'extraction d'une capacité de 600m3 ou plus est mis en marche. Dans une tiny house, vous n'aurez pas besoin du registre automatique car vous n'aurez pas de ventilateur de cuisine (ou de salle de bain) qui déplace 600m3 ou plus.

 

Dans les tiny houses un système passif est tout à fait adéquat et il n'y a pas vraiment besoin d'un système actif ; cependant, si vous préférez utiliser un système actif et que vous voulez chauffer l'air aspiré, envisagez un "chauffage d'appoint". Ils sont grands, vous devez donc réfléchir à l'endroit où vous allez placer l'appareil. Ils utilisent également de l'énergie pour chauffer l'air, ce qui, outre leur prix élevé (environ 1 000 euros par personne), est un facteur important dans votre décision.

 

Méthode n°5 : veillez à convenablement installer votre enveloppe de bâtiment

 

Pour ceux qui construisent actuellement ou qui sont en train de planifier : assurez-vous de comprendre comment installer correctement l'isolation, les pare-vapeur et le revêtement de la maison. 

 

Si vous n'installez pas correctement vos systèmes, vous risquez de vous retrouver avec un point de rosée (le point où l'air chaud se condense lorsqu'il est exposé à des températures froides) à l'intérieur de vos murs. Si c'est le cas, vous ne saurez peut-être pas qu'il y a un problème avant qu'il ne soit trop tard. 

 

Assurez-vous que les pare-vapeur sont placés conformément au code et aux spécifications du fabricant. Il existe une grande confusion autour de l'utilisation des pare-vapeur, même au sein de l'industrie elle-même, alors assurez-vous de savoir quoi utiliser et comment l'utiliser.

 

Par exemple, si vous utilisez du plastique comme pare-vapeur, assurez-vous de comprendre comment sceller correctement les joints. La grande majorité des problèmes d'humidité sont causés par des fuites d'air, et non par la diffusion (le processus par lequel l'humidité se déplace à travers les matériaux de construction). Ainsi, si votre pare-vapeur comporte des interstices, les fuites d'air peuvent faire passer l'humidité par ces interstices et causer des problèmes à l'intérieur du mur.

Les joints en mousse pour les prises et les interrupteurs

 

Les interrupteurs et les prises de courant sont un autre domaine à prendre en considération. Vous pouvez acheter des joints d'étanchéité en mousse et les placer sous les plaques de recouvrement, ce qui permet de sceller les espaces d'air. Les prises et les interrupteurs sont en fait une source importante de fuites d'air dans une maison, c'est donc une mesure facile et peu coûteuse que vous pouvez prendre.

 

 Une autre bonne idée consiste à calfeutrer la plaque de façade au mur ainsi que les ouvertures à l'arrière du boîtier de la maison pour arrêter les fuites d'air. Assurez-vous également que votre travail d'isolation est bien fait et qu'il n'y a pas de trous non isolés dans les cavités du mur. Cela semble facile, mais une bonne installation d'isolation est en fait assez difficile. Faites de votre mieux pour éviter de vous précipiter et prenez le temps de prêter une attention particulière aux détails. Cela en vaut la peine.

 

Le climat joue un rôle énorme dans tout cela. Plus il fait froid à l'extérieur, plus la condensation à l'intérieur sera mauvaise. Lorsque l'air chaud/conditionné entre en contact avec les cadres de fenêtres froids (ou d'autres zones insuffisamment isolées), il se condense. Veillez à bien planifier votre projet dès le départ en veillant à contrôler l'humidité.

 

Le fait d'avoir les bons systèmes en place et de bien faire chaque travail et de respecter les spécifications peut vous faire économiser des milliers d’euros par la suite. 

 

Si votre tiny house est déjà construite et que vous avez des problèmes d'humidité (condensation, moisissures, etc.), il n'est pas trop tard. La bonne nouvelle, c'est qu'il n'y a rien dans la construction que vous ne puissiez pas réparer, donc si vous avez des problèmes, ne vous inquiétez pas. Découvrez le problème et apportez les correctifs nécessaires. Vous pouvez le faire !

 

Profitez rapidement de -10% sur vos kits de VMC chez notre partenaire avec le code TOCTOCTINY20


Les autres articles pouvant susciter votre intérêt


Comment isoler un grenier pour faire des économies de chauffage ?

Isoler convenablement son grenier est crucial en construction ou en rénovations, mais si choisir ses matériaux d'isolation est important, l'isolation ne se limite pas à l'isolant et bien ventiler un grenier par exemple est tout aussi important pour la bonne santé de votre maison.

Comment se débarrasser de l'odeur de moisi dans une pièce fermée ?

Cet article reprend les 5 étapes à suivres pour éliminer la moisissure ou l'odeur de moisi dans une pièce. Vous découvrirez également les conséquences des moisissures et les techniques pour éviter le développement de ce type de pollution intérieure.

Des moyens intelligents de réduire vos factures de chauffage et d'économiser de l'argent

Vous apprendrez en 13 points comment réduire considérablement vos factures d'électricité avec des gestes allant des plus simples aux réels investissement comme isolez votre maison ou changer tout votre système de ventilation. Vous verrez que débarrasser la maison des courants d'air et récupérez la chaleur que vous avez déjà générée sont déjà de très bons points de départs !

Choisissez votre unité de chauffage, ventilation et climatisation AVEC SOINS

Vous apprendrez comment choisir votre unité de chauffage, ventilation et climatisation, l'importance de nettoyer ses conduits et les diffèrentes étapes, avec peut--être d'autres alternatives comme la pompe à chaleur.

Que signifie le terme "HVAC" ?

Cet article commence par définir le terme anglais HVAC puis reprend les grandes lignes du chauffage et de la ventilation d'une maison ainsi que les systèmes de conditionnement d'air et les diffèrents composants des systèmes HVAC.

Quel est le meilleur moment pour acheter un système de chauffage, de ventilation et de climatisation ?

Le choix d'un système de ventilation nécessite d'engager un professionnel agréé, ou pas ! Quel que soit le modèle choisi, il est important de faire le bon choix, que vous effectuiez des réparations, des rénovations ou que vous achetiez une nouvelle maison. Vous découvrirez également ce  qu'il faut prendre en compte lors de l'achat d'un nouveau système de chauffage, de ventilation et de climatisation !

Une VMC double flux décentralisée améliore-t-il la qualité de l'air intérieur ?

Une VMC double flux décentralisée améliore-t-elle la qualité de l'air intérieur ? Est-ce mieux avec un système sans gaine ? La nouvelle génération de VMC est-elle plus performante ? Zoom sur la ventilation des maisons avec la gamme Lunos...

La ventilation double flux compact pour micro-habitat

Si vous souhaitez aménager, rénovver ou auto-construire un micro-habitat (inférieur à 50m2), vous découvrirez ici les objectif d’un système de ventilation compact pour micro habitats, l'avantage de ce système comparé à une ventilation classique ainsi que la faible consommation d'énergie de cette technologie.